French Word of the Day

ennemi



ennemi
enemy

Gender

The gender of ennemi is masculine. E.g. un ennemi. The feminine form is une ennemie.

Definitions

French > English
ennemi
     1. adj. enemy
           feu ennemi
     2. n-m. enemy
           Le mieux est l’ennemi du bien.
             The perfect is the enemy of the good
French > French
ennemi
     1. n-m. Concept antagoniste, en conflit avec un autre.
           Au milieu de la lutte contre le chaos, dans le sillage de la famine, survint une autre vieille ennemie de l'humanité : la peste, la Mort Pourpre.
           L'eau est l'ennemie du feu.
           La folie est l'ennemie de la raison.
           Le temps est l'ennemi de la jeunesse.
           Ces individus sont des ennemis, car ils veulent les mêmes terres.
     2. n-m. Celui, celle qui veut du mal à quelqu'un.
           Bien, bien, ma cousine ! il y a deux façons de me servir : l'une en exterminant mes ennemis, l'autre en secourant mes amis.
           Le parti adverse est un parti de concussionnaires, d'ennemis du peuple, traîtres à la patrie, vendus à l'ennemi, à quelque parti que tu appartiennes … Maurice Étienne , ', Éditions des Portiques, 1932}}
           En passant au large d'El-Kçar, nous vîmes au flanc des montagnes des Ahl Serif le camp de Raïssouli, qui mettait à la raison les derniers partisans de son ennemi mortel le caïd Er-Remiki. , Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études
           Et puis, je peux faire clamser nos ennemis, en piquant d'une certaine façon un crapaud que j'aurai baptisé au nom de la personne condamnée.
           Pour le Chili du siècle, qui faisait l'expérience d'un début d'industrialisation, l'ennemi et le partenaire principal était l'Empire britannique.
     3. n-m. (Religion) (Absolument) Le diable ; le démon. Souvent capitalisé en Ennemi.
     4. n-m. (Courant) (Absolument) (Au singulier ou au pluriel) Nation armée avec laquelle une autre nation est en guerre.
           Tout ce qui sert votre ennemi vous nuit ; tout ce qui lui nuit vous sert. , Maximes et pensées, traduction de Toussaint , Éditions André Silvaire, Paris, 1975}}
           Les reflets du couchant, le vent de la mer nous viennent aussi ce soir de chez nos ennemis, de l'Est, du Rhin.
           La soudaine irruption d'un ennemi prêt à l'offensive n'eut d'autre effet immédiat sur New York que d'accroître sa véhémence habituelle.
           Passer à l'ennemi.
           Repousser l'ennemi, les ennemis.
           Mettre l'ennemi en fuite.
           De nouvelles troupes qui n'ont pas encore vu l'ennemi.
     5. n-m. Personne, groupe de personnes ou sentiment intérieur contre qui ou contre quoi l'on combat.
           Dominer une peur, c'est ... envisager sa peur comme un adversaire à vaincre. ... Le combat entre adversaires est loyal. Comme dans les arts martiaux, le but du combat est de faire grandir les adversaires. ... Par contre, si je considère ma peu
     6. n-m. (Figuré) C'est autant de pris sur l'ennemi : C'est toujours avoir obtenu quelque avantage, avoir tiré quelque parti d'une mauvaise affaire.
     7. n-m. Celui, celle qui éprouve de l'aversion pour des choses bonnes ou mauvaise, justes ou injustes.
           Oui, nous nous avouons les ennemis de l'ordre, de cet ordre qui ne profite qu'à ceux qui, à force d'exploitation et de roueries, sont parvenus à empiler des millions dans leur coffre-fort.
           Ennemi de toute violence.
     8. n-m. (Proverbial) Le mieux est l'ennemi du bien.
     9. adj. S'emploie aussi comme adjectif dans plusieurs des sens indiqués.
           Mais les assiégés ont contre-miné pour arrêter les progrès des mineurs ennemis et ont remparé la moitié de la barbacane restée debout.
           Des peuples ennemis, ennemis l'un de l'autre.
           L'armée ennemie.
           Se précipiter dans les rangs ennemis.
           Une terre, une nation ennemie.
           En pays ennemi.
           Le chaud et le froid sont des qualités ennemies.
           La fortune ennemie.
           Les destins ennemis.
           Les vents ennemis.
     10. adj. (Peinture) Couleurs ennemies : Couleurs qui, par leur opposition, produisent un effet discordant.
English > French
enemy
     1. n. Ennemi.
     2. adj. Ennemi.

Pronunciation



Example Sentences

Dans son enfant de quatre ans il sentait déjà un ennemi
A compter de ce jour il passa pour un ennemi de la patrie et de l'armée. 
Cet homme ose défendre un ennemi fuyant! 
Comme tout, hommes et choses, vous est ou ami ou ennemi, on aime ou l'on hait quelquefois avec raison, mais bien plus souvent encore par instinct. 
Désormais, chaque requin a affaire à un ennemi


Review Previous Words



Learn
Flash Cards
Hangman
Word Search



Subscribe to Word of the Day
Email: